Carnet de Vocabulaire – Imaginer et concevoir – Descartes

Philosophie – Carnet de vocabulaire


Imaginer et concevoir

Auteur – Ouvrage :

Descartes, Méditations métaphysiques.

Définition

Descartes établit au début de la sixième Méditation une différence entre “la vertu d’imaginer” et la “puissance de concevoir”.

Imaginer, c’est une faculté qui permet de pouvoir se représenter clairement et distinctement la forme d’un triangle, dans le cas de l’imagination géométrique. C’est aussi forger des idées à partir de ce que nous percevons par nos sens. C’est là l’imagination sensible, qui va porter sur les qualités confuses des objets : couleur, son, saveur…

Concevoir, c’est la capacité de pouvoir former le concept d’une figure aussi complexe qu’un chiliogone (polygone de mille côtés) ou même d’un myriogone (polygone de dix mille côtés). L’imagination, quant à elle, sera dans l’incapacité de former une image claire et distincte de figures aussi complexes.

Descartes évoque également une autre différence entre l’imagination et la conception : c’est la concentration particulière que nous devons mettre en œuvre pour pouvoir imaginer un objet, comme dans le cas d’un pentagone :

Ainsi je connais clairement que j’ai besoin d’une particulière contention d’esprit pour imaginer, de laquelle je ne me sers point pour concevoir ; et cette particulière contention d’esprit montre évidemment la différence qui est entre l’imagination et l’intellection ou conception pure. (Méditation VI).

Dans sa réflexion sur la différence entre imagination et conception, Descartes fait aussi cette distinction de ces deux modes de fonctionnement de l’esprit :

  • la conception pure : l’esprit se tourne vers lui-même en examinant les “idées qu’il a en soi” ;
  • L’imagination liées aux “choses corporelles” : l’esprit se tourne vers le corps.

Références

Lalande

  • Imagination : Faculté de former des images.
  • Conception : Tout acte de pensée s’appliquant à un objet. Plus spécialement, opération de l’entendement, opposée à celles de l’imagination.

Morfaux

  • Imagination : Selon l’exemple de Descartes, l’imagination est dans l’incapacité de former une image du myriogone (figure à dix milles cotés) alors que l’entendement le conçoit comme concept aussi clairement et distinctement qu’un triangle.
  • Conception : Synonyme d’intellection, opération proprement intellectuelle par laquelle l’entendement forme un concept ; ex. celui du triangle, « figure composée et comprise de trois lignes ». Descartes la distingue de l’imagination et en donne pour preuve qu’il ne peut imaginer que confusément les mille cotés d’un chiliogone, alors qu’il est conçu aussi clairement que le triangle et qu’il n’y a pas de différence entre l’imagination d’un chiliogone et celle d’un myriogone (polygone de dix mille cotés).

 

Dsirmtcom, juillet 2017.

Publicités

Une réponse à “Carnet de Vocabulaire – Imaginer et concevoir – Descartes

  1. Pingback: Descartes, le Corps-machine | Directeur-des-Soins.com·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s