Carnet de Vocabulaire – Inférence

Philosophie – Carnet de Vocabulaire


Inférence

Étymologie

Latin inferre, porter dans, « alléguer (Larousse étymo.).

Latin inferre, mettre en avant un raisonnement, une conclusion (Morfaux).

Définition

Déduire une proposition non connue directement comme vraie, à partir de propositions connues comme vraies, au moyen du raisonnement ; démontrer une hypothèse par la déduction.

Références

Lalande :

Toute opération logique par laquelle on admet une proposition dont la vérité n’est pas connue directement, en vertu de sa liaison avec d’autres propositions déjà tenues pour vraies. (…). Inférence est aussi le terme le plus général dont raisonnementdéduction, induction, etc. sont des cas spéciaux.

Morfaux :

Opération logique par laquelle on tire d’une ou plusieurs propositions la conséquence qui en résulte nécessairement.

Godin :

Mouvement de pensée qui consiste à partir d’un élément quelconque (une observation, un mot, un signe… ) à aboutir à une conclusion. Presque toujours synonyme de déduction.

Voir aussi

Descartes, Méditations métaphysiques, Paris, Garnier-Flammarion. Texte en accès libre

Descartes, le corps-machine – Le mécanisme cartésien.

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, Cogito, ergo sum : induction et déduction.

 

Dsirmtcom, avril 2018.

Publicités

2 réponses à “Carnet de Vocabulaire – Inférence

  1. Pingback: Fiche de lecture – Aristote, Ethique à Nicomaque | Directeur-des-Soins.com·

  2. Pingback: Fiche de lecture – Spinoza, L’Éthique – Livre I – De Dieu | Directeur-des-Soins.com·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s