Diccionario del Pensiamento Martiano – Temps – Tiempos

Essais Philosophiques CubainsDictionnaire de la Pensée Martinienne

Tiempos – Temps

Le temps est la succession des instants où les choses existent et où les actes se réalisent. 8 506.

Il ne faut pas perdre de temps à essayer ce dont on a de bonnes raisons de croire que cela ne réussira pas. Différer n’est pas décider. 8 507.

Comme toutes les vraies grandeurs, le temps les augmente, mais ne les éteint pas. 8 508.

Les temps sont comme des vagues d’air qui communiquent entre elles et répandent la gloire de ceux qui se sont abrités sous leur ombrage. 8 509.

Ce sont des temps où les révoltes se sèment, où des paysans ignorés et obscurs ont ouvert un sillon, l’ont creusé de sang et y ont jeté des graines. 8 511.

En ces temps, prodiguer c’est vaincre, éblouir c’est gouverner. 8 512.

Il faut vivre avec son temps, et non contre lui. 8 513.

En ces temps fastueux, seuls ceux qui naissent avec un tempérament de martyr ont la capacité d’être austère. 8 514.

Les temps ne sont rien de plus que cela : le passage de la bête à l’homme. N’y a-t-il pas un peu de la bête dans l’être humain, avec ses dents qui ont besoin de mordre, avec sa gorge qui ressent la soi fatidique, avec ses yeux illuminés et ces poings crispés qui cherchent des corps où s’abattre ? Contenir cette bête, asseoir sur elle un ange, voilà la victoire humaine. 8 515.

Demandez aux temps autre chose que des usines à imagination et des fabriques de beauté. 8 516.

Être pleinement de son temps ne passe pas par ce qui est à venir. Regarder chacun en soi-même, écrire pour soi-même, entrer en soi-même pour [y trouver] la lumière, et ressentir la nature autour de soi. 8 517.

Toutes les époques n’engendrent pas des criminels représentatifs du défaut qui les ronge. 8 518.

Quelle chance de vivre dans des grandes époques, et quelle misère d’être grand dans des temps petits. 8 519.

Il dirige le temps, celui qui en comprend les exigences et qui se détermine à les refléter. 8 520.

Les temps mineurs ne favorisent pas l’apparition de grands personnages ; et l’homme, comme la nature, est plus beau quand les rayons l’éclairent et que la catastrophe se déchaîne. 8 521.

Il faut s’élever à la hauteur de son temps, et tenir compte de lui. 8 522.

Les temps ne sont pas pour se coucher avec un fichu sur la tête, mais avec des armes [sous] l’oreiller. 8 523.

Essais Philosophiques CubainsDictionnaire de la Pensée Martinienne

Dsirmtcom, janvier 2020

#Philosophie #Filosofía #Cuba #SamediCestPhilosophieCubaine #SabadoEsFilosofía #Martí #Diccionario #Pensiamento #Martiano #Dictionnaire #Pensée #Martinienne #Temps #Tiempos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.